Le Cold email une technique de prospection efficace en B2B

publié le

18/10/2022

Le Cold email une technique de prospection efficace en B2B

On pensait que le RGPD allait sonner le glas au cold email… En réalité, plutôt que de l’interdire il a au contraire renforcé sa légitimé en lui offrant un meilleur cadre légal. Et heureusement, car le cold email est une technique de prospection B2B particulièrement efficace… à condition d’appliquer les bonnes méthodes. On vous explique cela :

Societeinfo est la meilleure application pour faire du cold email 

Societeinfo fait partie des meilleures applications pour la mise en œuvre d’une campagne de cold emailing réussie. En effet : 

👉Elle permet d’obtenir une liste hyper-ciblée d’entreprises, pour une prospection calibrée. Vous avez une base de données entreprise déjà constituée ? Societeinfo propose la meilleure solution d'enrichissement de données B2B ;

👉L’application donne accès à des milliers d’informations sur chaque entreprise ;

👉Sa grande valeur ajoutée : les contacts e-mails directs de contacts professionnels de votre choix : directeur commercial, CEO, CTO, responsable achat, etc.

Pour en savoir plus sur la plateforme societeinfo.com : Réservez une démonstration personnalisée !

Définition du cold emailing

Le cold emailing, que l’on peut traduire par  “envoi d’email à froid” est une technique marketing qui consiste à envoyer un email à un prospect avec lequel vous n’avez eu aucune interaction jusqu’à présent. Il s’agit d’établir un premier contact dans le but de nouer une relation de confiance.

Le cold email est souvent employé dans le cadre d’une campagne de prospection automatisée et massive, dans le but de générer des leads qualifiés et surtout de les transformer. Mais pour être efficace, le cold email doit respecter certaines caractéristiques que nous allons aborder dans cet article.

Le cold email B2B génère de bons taux de conversion…

Les emails font partie des meilleurs outils utilisés par le marketing. Selon une étude Hubspot le retour sur investissement serait de 36$ de revenu pour 1$ de coût.

Dans un sondage également réalisé par Hubspot, 80% des prospects disent préférer les emails pour échanger avec un commercial plutôt que tout autre moyen de communication.

Une autre étude, cette fois-ci réalisée par DMA (organisme Data Marketing Multicanal), confirment que les prospects réagissent très bien à la réception d’un email

  • Plus de 80% déclarent se rendre spontanément sur le site Web de l’expéditeur afin d’avoir plus de visibilité
     
  • Les deux tiers répondent en demandant plus d’informations sur les produits et services de l’expéditeur
  • La moitié sont enclins à remplir un formulaire de contact
  • Près de 40% décrochent leur téléphone pour contacter directement l’expéditeur du mail

Le cold email peut bénéficier d’un bon taux d’ouverture, et in fine un bon taux de transformation. Ceci étant, le succès de cette stratégie de prise de contact va dépendre de sa qualité intrinsèque !


… à condition d’appliquer les bonnes méthodes !

S'il y a une dizaine d’années les premiers cold emails étaient d’une grande efficacité, la généralisation de la messagerie électronique a rapidement saturé ce type de stratégie marketing. Selon une étude DMA de 2019, les professionnels reçoivent en moyenne 50 à 60 emails par jour, dont un cinquième ne serait que de la publicité. 

La concurrence est si forte qu’un cold mail qui n’est pas suffisamment personnalisé n’a que peu de chance d’obtenir un retour. Au contraire, pour être efficace, une stratégie cold emailing doit tout faire pour retenir l’attention du destinataire et le convaincre d’engager une conversation. Cela va notamment se jouer sur :

  • L’objet du cold mail, qui doit être suffisamment travaillé pour attirer l’attention et convaincre le destinataire de l’ouvrir ;
  • Le contenu du cold mail, qui doit être suffisamment personnalisé pour toucher le lecteur et le pousser à engager une action. Les meilleurs contenus sont ceux qui suscitent une émotion, ou qui répondent à un problème que rencontre le prospect ;
  • Les éléments de langages, qui dénotent une certaine proximité entre le lecteur et l’expéditeur.
👇 Voici quelques conseils pour que votre campagne de cold emailing soit la plus efficace possible : 
1/ Visez juste. Le cold email doit proposer le bon besoin à la bonne personne, au bon moment. Cela veut dire que les messages doivent être envoyés aux bons destinataires. Evitez les listes de prospection trop larges, ciblez plutôt les entreprises qui ont de fortes chances d’être intéressées par vos services !

2/ Personnalisez votre message. Dans l’idéal, faites en amont des recherches sur chaque destinataire. Toute information est bonne à prendre, et peut vous permettre de calibrer le contenu du message. L’objectif est bien sûr que le destinataire ait le sentiment que le message a été rédigé spécialement à son attention. Si cela n’est pas possible (par exemple la campagne concerne des milliers de prospects) ayez a minima une base email de contact enrichie de nombreuses données et personnalisez le message en fonction du type d’entreprise à contacter.

3/ Faites simple et efficace. Le destinataire va généralement décider en quelques secondes s’il continue la lecture du cold email ou non. Les premières lignes sont cruciales ! Votre phrase d’accroche doit être courte et percutante. Ne la complexifiez pas inutilement, allez rapidement à l’essentiel.

4/ Terminez par un appel à l’action clair. Une fois que le prospect a terminé de lire votre message, vous avez encore son attention pendant quelques secondes. Et dans la majorité des cas, il ne fera rien si vous ne lui demandez pas de passer à l’action. Ajoutez systématiquement un call-to-action : répondre à votre cold mail, renseigner un formulaire, cliquer sur un lien, etc. 

5/ Signez le cold mail avec votre nom et vos coordonnées afin d’être authentifiable. Évitez les signatures anonymes et génériques telles que “L’équipe Societienfo”. Le destinataire doit pouvoir créer un lien émotionnel.

Les erreurs à ne surtout pas faire en cold emailing

La pire chose qui puisse arriver dans une campagne de cold email, c’est d’être catégorisé comme un “spamer” par les services de messagerie électronique, auquel cas vous aurez de plus en plus de mal à passer les filtres anti-spams.


Cela ne devrait pas arriver si vous prenez quelques précautions : 

👉 Assurez-vous que vos colis soient bien délivrés. Si un trop grand nombre d’emails envoyés ne sont pas délivrés, souvent à cause d’adresse mail incorrecte, les fournisseurs d’accès à internet (FAI) en déduiront que vous avez fait de l’envoi de masse. Il existe de nombreux outils pour vérifier la validité d’une adresse mail.

👉 Maximisez vos taux d’ouverture. S’ils sont trop faibles, la réputation de votre relai SMTP auprès de FAI déclinera… par conséquent, il faut que les premières informations que le destinataire voit (en l'occurrence l’objet du mail et les premiers mots du message) soient suffisamment attractifs pour le convaincre d’ouvrir l'email.

👉 Évitez les mots ou expressions ayant une trop forte connotation marketing (cadeau à gagner, offre promotionnelle, offre gratuite…). La plupart des filtres anti-spam ont une blacklist sur ce type de sémantique.

Faire du cold email tout en respectant le RGPD

Non, le RGPD n’a pas signé l’arrêt de mort du cold email ! Il l’a simplement mieux encadré. Contrairement à ce que l’on peut lire fréquemment, il n’est pas nécessaire de recueillir le consentement préalable des prospects B2B. La confusion vient du fait que cette contrainte s’applique aux particuliers, donc au B2C.

Dans le cadre d’une campagne de prospection par email entre entreprises, le recueillement préalable du consentement n’est pas obligatoire. En revanche, l’email commercial se doit d’être légitime, comme l’explique la CNIL.

Qu’est-ce qu’un cold email légitime ? La légitimité d’une prise de contact doit reposer sur la l’adéquation entre l’offre proposée, la société ciblée et le poste de la personne contactée. 

Il est donc important de bien cibler : 

  • le profil des sociétés éligibles à votre offre. Il est contreproductif de contacter toutes les entreprises d’un annuaire d’entreprises ;
  • Le profil du contact spécifique dans cette entreprise susceptible d’être intéressé par votre offre.

Exemple et cas pratique de cold email avec Societeinfo

Imaginons que vous souhaitez lancer une campagne de cold email très ciblée sur votre marché.

Il vous faut récupérer une liste d’entreprises pertinentes et les bons contacts.

Pour cela, utilisez Societeinfo, une application qui réunit toutes les données d’entreprises en un seul endroit. Grâce à des dizaines de filtres de sélection, vous pouvez obtenir une liste hyper-ciblée d’entreprises.

Nous avons réalisé un cas pratique avec exemple dans cet article : pourquoi acheter un fichier email B2B ?


Une fois votre liste établie, vous pouvez exporter des milliers de données : financière, Web, légal, etc.

Ensuite, obtenez les adresses mails directes des contacts de votre choix : directeurs commerciaux, CEO, responsable achat, etc. Cela se fait en quelques clics.