La base SIRENE

La base Sirene reprend la plupart des informations contenues dans le répertoire Sirene. Il convient d’abord de savoir ce qu’est ce répertoire.

Qu’est-ce que le répertoire Sirene ? 

Créé en 1973 et géré par l’INSEE, le répertoire Sirene est un registre qui regroupe de nombreuses informations économiques et juridiques sur les sociétés françaises. Elle concerne toutes les entreprises, associations et organismes immatriculés en France, quel que soit leur activité et statut juridique. A ce jour, ce registre répertorie les informations de plus de 30 millions d’établissements.

Mais d’où viennent ces informations ? Qu’il s’agisse d’une création, d’une radiation ou d’une modification quelconque, une entreprise est tenue de renseigner diverses données à des instituts et organismes tels que les greffes des tribunaux de commerce ou le CFE (Centre de Formalités des Entreprises). Ces derniers transmettent ensuite ces informations à l’INSEE qui se charge de les compiler dans le répertoire Sirene.

Attention à ne pas confondre le répertoire SIRENE avec le numéro Siren, cette série de 9 chiffres attribuée à chaque entreprise pour les identifier. Bien que très proches, ces 2 sigles ont une signification légèrement différente : le premier signifie « Système Informatisé du Répertoire National des Entreprises et des Établissements » (SIRENE) tandis que veut dire « Système d’Identification du Répertoire des Entreprises » (SIREN).

  

La base Sirene permet d’accéder au répertoire Sirene

 Le répertoire Sirene est ouvert au grand public. Cette mine d’information permet de réaliser de nombreuses études et recherches utiles, telles que :

  • Des études de marché
  • De la veille concurrentielle (connaitre la taille des concurrents, leur ancienneté, leur positionnement géographique, etc.)
  • Du renseignement sur les fournisseurs (jauger leur santé financière par exemple)
  • Définir une liste de prospection

Avant d’exposer les informations du répertoire, l’INSEE se charge de les nettoyer (suppressions d’informations trop sensibles, conversion de données pour les rendre utilisables, etc.) et de les compléter afin qu’elles puissent être exploitables pour les utilisateurs. La donnée finale est accessible depuis une base, appelée la base Sirene.

 

Que contient la base Sirene ?

La base Sirene reprend la majeure partie des informations contenues dans le répertoire Sirene. Vous y trouverez notamment :

Les données d’identification :

  • Le numéro Siren de la société
  • La date de création
  • Sa raison sociale et éventuellement son sigle
  • Sa catégorie juridique (SAS, SARL, etc.)
  • S’il s’agit d’un établissement : le numéro siret, l’enseigne, l’adresse géographique, le statut de siège ou non.

Les données économiques :

  • Le code d’activité principal (code APE)
  • La fourchette du nombre de salariés

Interroger massivement le répertoire grâce à l’API Sirene

Depuis l’instauration en 2016 de l’article 14 de la loi pour une République numérique, de nombreuses données publiques sont désormais en Open Source, c’est-à-dire qu’elles sont mises gratuitement à dispositions du grand public. Le souhait du gouvernement est de favoriser la réutilisation d’informations présentant un fort impact économique et social. La base Sirene fait partie des jeux de données désormais en Open Source !

Développée par l’organisme public Etalab, l’API Sirene est une interface qui permet de consulter gratuitement, facilement et sans restriction le répertoire Sirene.

Comment interroger l’API Sirene ?

Pour en savoir sur le sujet, consultez notre article sur l’API Entreprise : nous y expliquons comment enrichir vos données avec toutes les informations légales des sociétés disponibles en Open Data.